Image - Levée totale de la claustration des volailles

La situation sanitaire vis-à-vis de l'influenza aviaire hautement pathogène s'améliore en France et dans les pays voisins. Quelques cas en faune sauvage ont été rapportés en Allemagne, Pays-Bas et Pologne mais le niveau de risque est négligeable.

La claustration des oiseaux dans les établissements et basses-cours n'est donc plus obligatoire en France.